A Cylia Fabre

31 03 2008

jeux-olympiques.jpg Cette semaine la nageuse Cylia Fabre déclare dans Lyon Capitale que les J.O sont « un rassemblement sportif, il ne faut pas tout mélanger. C’est à la Chine de régler ses soucis, les J.O. doivent avoir lieu quoi qu’il se passe. J’ai entendu dire que certains voulaient venir perturber les épreuves et je trouve cela dommage d’empêcher les gens de réaliser leur rêve alors qu’ils n’y sont pour rien. »Rassurez-vous chère Cylia vous pourrez aller vivre votre rêve à Pékin, vous allez participer aux J.O. d’ici quelques mois mais laissez-moi vous dire qu’en organisant les Jeux à Pékin le Comité Olympique vous a mis dans de sales draps. Pendant que vous sauterez dans la piscine l’Etat de siège régnera au Tibet, les condamnés à morts attendront du fond de leur cachot votre retour vers l’Europe avant de passer de vie à trépas, les droits et les libertés continueront à être piétinés, la presse et les médias seront sous haute surveillance.

En décidant d’organiser les Jeux en Chine le Comité Olympique a fait un choix qui devrait plomber définitivement ces jeux alors quand vous arriverez à Pékin ne faites pas comme Sarkozy ou les patrons du CAC 40 ayez une pensée pour ces Chinois qui combattent pour leurs droits et si vous en avez l’opportunité envoyez-leurs, avec vos camarades, un signe, aussi minime soit-il, de soutien et d’affection.

Ma chère Cylia, je sais, comme les athlètes du monde entier, que vous préparez avec constance et détermination les épreuves olympiques. Depuis des années vous vous entraînez avec l’objectif olympique au bout du bassin. Permettez-moi de vous féliciter et de vous dire que le boycott des jeux n’est en aucune façon une solution mais sachez que si les athlètes français s’abstenaient de participer à la cérémonie d’inauguration cela serait une saine manière de pourrir l’image de cette bureaucratie d’Etat qui souhaite tout au contraire faire des J.O. son triomphe international.

Chère Cylia, entraînez-vous, soyez au sommet de votre forme quand vous plongerez dans la piscine olympique, sachez que nous serons vos meilleurs supporters mais sachez aussi que vos propos dans Lyon-Capitale me peinent car, que vous le vouliez ou non, les J.O. de Pékin relèvent de la politique.

Je ne sais pas ce que vos dirigeants vous disent de cette olympiade mais je vous engage à lire le rapport d’Amnesty International sur les « Droits humains en Chine » ou toute autre publication susceptible de vous aider à mieux comprendre la situation. Vous êtes une sportive de haut niveau, votre tâche est d’aller nager à Pékin mais vous verrez que si vous partez en plus avec la volonté de demeurer une citoyenne consciente des enjeux et déterminée à apporter votre petite pierre à ce grand édifice des droits démocratiques, vous n’en serez que plus forte.

En attendant, sans vous laisser distraire dans votre préparation, sachez que celles et ceux qui se mobilisent de par le monde pour dénoncer la situation en Chine sont animés par la même détermination que vous.

Chère Cylia, je vous souhaite de réaliser les meilleures performances possibles aux J.O de cet été. Mes encouragements vous sont acquis.

Lyon, le 31 mars 2008





Avec qui est Kylie ?

30 03 2008

presse-citron.png Le 27 mars le tribunal de grande instance de Paris dans l’affaire opposant l’acteur Olivier Martinez et l’aggrégateur de news Fuzz.fr a condamné pour atteinte à la vie privée Eric Dupin, créateur de Fuzz et l’emblématique bloggeur croix-roussien « Presse-citron » à 1000 euros de dommages et intérêts et 1500 euros de frais de justice.

Le site Fuzz permet aux internautes de poster des « news » repérées sur le web et de les partager. Olivier Martinez a attaqué la plateforme l’accusant d’avoir publié un lien renvoyant vers un blog qui évoquait sa liaison supposée avec la chanteuse Kylie Minogue. Il a également attaqué près d’une trentaine d’autres sites qui ont relayé la rumeur.

Le tribunal dans son ordonnance a retenu sa responsabilité d’éditeur en considérant qu’il organisait l’information sur Fuzz en opérant un tri et une hiérarchisation de l’information ce que l’intéressé conteste. Je vous renvoie vers son blog et son chat sur le site de 20 minutes.

A la base, la loi sur l’économie numérique (LCEN) protège à priori Fuzz et tous les sites communautaires car elle leur accorde le statut d’«hébergeur» contrairement aux médias qui sont considérés comme éditeurs. Dès lors, ils ne sont pas reconnus responsables des contenus publiés et ne sont pas contraints de modérer ces contenus avant qu’ils soient mis en ligne par les utilisateurs. Toutefois, dès qu’ils reçoivent une mise en demeure d’un ayant droit ou d’un plaignant, ces sites sont obligés de retirer les contenus piratés ou diffamatoires.

Vous l’avez compris, tout ceci commence à sentir mauvais. Allez faire un petit tour sur Presse citron pour en savoir plus. Il est également question qu’Eric Dupin édite des t-shirts logotypés Fuzz ou Presse citron histoire de mobiliser des premiers fonds.

En attendant permettez moi de poser la seule question qui vaille : avec qui est Kylie ?

Lyon, le 30 mars 2008.





Quais (suite et fin)

29 03 2008

Comme mise en bouche pour cette dernière journée de l’édition 2008 de Quais du Polar, voici quelques vidéo ave par ordre d’entrée en scène Didier Daenincks (« Camarades de classes »), Patrick Pécherot et George Pelecanos accompagné par Steve Wynn (V.O)

Vodpod videos no longer available. from www.dailymotion.com

Vodpod videos no longer available. from www.dailymotion.com

Lyon, le 30 mars 2008.





Quais du Polar

28 03 2008
quais-du-polar.jpg Ce soir débute la 4ème édition de Quais du Polar. 50 auteurs, 40 conférences, carte blanche à Tonino Benacquista pour la nuit du cinéma policier, cinéma policier asiatique à l’Institut Lumière, plus de 80 animations à travers la ville sans oublier la présence de Jean-Pierre Mocky, le régional de l’étape Clovis Cornillac ou de Robinson Stevenin, ce millésime 2008 s’annonce donc encore comme gagnant.

Parmi cette débauche d’animation, je me contenterais de vous indiquer la traditionnelle « Conversation autour d’une œuvre du Musée des Beaux Arts » avec Vivianne Moore puis José Carlos Somoza, Au Palais de Bondy, en avant première, la présentation par Jean-Pierre Mocky (himself) de la série « Mister Mocky présente » programmée bientôt sur la chaîne 13ème Rue ainsi que les cérémonies du « Prix Quais du Polar – 20 minutes » et du « Prix du Polar Européen du Point ».

Pour ce qui relève de l’abondant menu, une visite sur www.quaisdupolar.com s’impose ou bien la consultation du beau programme du Festival confié cette année aux bons soins de « Gasface » la revue lyonnaise de hip-hop.





Washington DJ

28 03 2008

washington-dj.jpg Ce soir les nouveaux amis de Quais du Polar organisent à partir de 22h à la Plateforme (péniche face au 20 quai Augagneur, 3e) une soirée « spéciale Washington » façon sympathique de rendre hommage à Pelecanos.

Ces nouveaux amis, à savoir l’équipe de la revue hip hop lyonnaise Gasface, vont mettre les petits plats dans les grands afin de créer un voyage musical vers la capitale fédérale américaine également lieu privilégié de la culture afro-américaine.

Tarif: 5 €, renseignement sur www.quaisdupolar.com et à la Gallerie des terreaux.

Lyon, le 28 mars 2008.





Miguel Angel Estrella

27 03 2008
Le pianiste argentin Miguel Angel Estrella est ce soir au Temple protestant de la rue Lanterne (1er arrondissement) pour y interpréter quelques pièces de Bach, Fauré, Chopin et Mendelssohn.

Créateur de « Musique Espérance », fondation qui souhaite faciliter l’accès à la musique au plus grand nombre, Ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO depuis 1989, animateur de l’Orchestre pour la paix, Estrella parcours le monde entier comme pianiste et militant inlassable des droits de l’homme.

Emprisonné de 1977 à 1980 par la dictature qui sévissait alors en Uruguay, Miguel Angel Estrella a toujours lié sa carrière de virtuose à celle du combattant pour la musique et les droits en particulier en jouant dans les prisons, dans les ghettos de grande pauvreté, pour le rapprochement israélo-palestinien.

Le concert gratuit de ce soir est donné au profit de l’Association Companio qui œuvre pour l’aide aux anciens détenus (dons à Companio, 3 rue de Sala, Lyon 2ème)

Lyon, le 27 mars 2008.





L’Etrange Comoedia

26 03 2008
Après Strasbourg, Caen, Clermont, bref après quinze ans d’activité, « l’étrange festival » pose ses valises à Lyon et plus exactement au Cinéma Comoedia. Comme le dit l’équipe d’organisation, les Lyonnais, pendant cinq jours, vont pouvoir se délecter « d’images surprenantes ou tétanisantes, dérangeantes et choquantes mais surtout marquantes ».

C’est donc du 26 au 30 mars, autour de la thématique de « l’innocence corrompue », que le festival va proposer aux Lyonnais une programmation inquiétante et voire même trash de films pour l’essentiel rarement proposés dans les salles obscures et même pour certains inédits. Cerise sur le gâteau le Comoedia accueille pour la durée du festival une exposition consacrée au graphiste Jesse Philips conçue par Black Cat Bones (invitation sur infoblackcatbones.org). Voici un petit digest de la programmation.

 

  • Jeudi 27, « Los Cronocrimènes » de Nacho Vigalondo (Espagne) et « Justine de Sade » de Claude Pierson (France)
  • Vendredi 28, soirée « Rigolo-Trash »
  • Samedi 29, 5 films et des dizaines de courts métrages, dont « All the boys love Mandy Lane » (Etats-Unis) de Jonathan Levine
  • Dimanche 30, 4 films dont « La Nuit des horloges » (France) de Jean Rolin

Renseignements et précisions sur www.zonebis.com et www.cinema-comoedia.com

Lyon, le 26 mars 2008.