Retour sur 20minutes.fr

26 05 2008

845681733.gifA partir d’aujourd’hui, mon blog sera de nouveau hébergé sur 20minutes.fr

Vous pourrez ainsi désormais accéder à « De Lyon et d’ailleurs » en vous connectant directement sur: www.jysecheresse.com ou http://jysecheresse.20minutes-blogs.fr/ (merci de ne pas oublier de mettre à jour vos favoris !).





Assises du roman

25 05 2008

A partir de demain et jusqu’au 1er juin Lyon, et plus particulièrement la Villat Gillet, accueillent la deuxième édition des « Assises du Roman » concoctée par l’équipe du « Monde des Livres » et Guy Walter.

Débats, tables rondes, lectures publiques vont donc se succéder à un train d’enfer puisque des dizaines d’auteurs venus du monde entier vont converger vers Lyon pour échanger autour du thème « Le Roman quelle invention ! ».

Comme le disait après la première édition  l’Irlandais Colum Mc Cann, avec les Assises du roman « il s’agit de rencontres de haut niveau et cela pourrait devenir un des festivals littéraires les plus importants du monde ». La présente manifestation devrait confirmer l’intuition de Mc Cann. En effet en accueillant cette année Ludmila OulitsKaïa (Russie), Annie Proulx (Etats-Unis) célèbre depuis l’adaptation de sa nouvelle « Brokeback Mountain » au cinéma, l’Haïtien Dany Laferrière, la romancière Turque Elif Shafak dont je vous dirais quelques mots mardi, et des dizaines d’autres, les Assises 2008 confirment leur légitime ambition.

Ecrivains et comédiens vont également se succéder tout au long de la semaine pour des lectures publiques qui devraient apporter leur lot d’émotion et pour nous des souvenirs plein la tête. Cette année Guillaume Depardieu, Elsa Zylberstein, Irène Jacob sont invités aux Subsistances et le dimanche 1er Juin Michel Piccoli lira  des textes de Susan Soutag en guise d’hommage à l’éditeur Christian Bourgois disparu cette année.

A ce propos les textes de l’édition 2007 des Assises sont toujours disponibles chez Bourgois (collection titre n° 64) en attendant, pour l’automne, la publication de ceux qui serviront de support à celle qui débute demain.

Pour tout connaître des conférences, lectures et tables rondes, sans oublier la présence des auteurs dans les librairies et les bibliothèques lyonnaises, se reporter au site www.villagillet.net pour s’informer et aussi réserver sa place.

A noter qu’aux côtés des équipes du Monde et du Nouvel Observateur de nombreux journalistes étrangers seront les invités des Assises 2008. Par ailleurs France Inter, parrain de l’évènement, proposera trois émissions depuis les subsistances. « L’humeur vagabonde » de Kathleen Evin, « Cosmopolitaine » de Paula Jacques et le « Sept-dix » de Nicolas Demorand.

Lyon, le 25 mai.





Vérité pour Guy-André Kieffer

24 05 2008

La semaine prochaine, plus précisément le vendredi 30 mai, le Comité Lyonnais des journalistes otages ou disparus qui s’était créée en 2005 alors que Florence Aubenas et Hussein Hanoun étaient otages en Irak, organise une soirée de soutien à Guy-André Kieffer, ce journaliste enlevé voici quatre ans en Côte d’Ivoire. (Voir billet du 16 avril 2008 )

Cette initiative est d’autant plus utile que la vérité tarde à se faire connaître quant à la disparition de Guy-André. Les Lyonnais doivent donc se remobiliser pour rappeler aux autorités Françaises et Ivoiriennes que nous exigeons la vérité sur cette disparition.

Kent qui était déjà présent au transbordeur en 2005 pour le concert de soutien à Florence Aubenas a répondu une nouvelle fois positivement au Comité Lyonnais et à la famille de G-A Kieffer. Il sera donc vendredi prochain au Théâtre de la Croix-Rousse pour cette manifestation. Aux côtés de Kent, Nicolas Nourrit, Duo d’en bas, Walking on the beach, les Sales Fées, Weed Académy et Gavroche assureront la partie artistique de l’évènement, sachant que des journalistes et témoins viendront expliquer la situation en Côte d’Ivoire.

En mettant à disposition le Théâtre de la Croix-Rousse, son Directeur et le Maire de Lyon ont voulu témoigner leur solidarité avec Guy-André et sa famille. J’espère que vous serez nombreux à répondre vous aussi présents.

Les places sont en ventes au Progrès, Auchan, Leclerc, Virgin au prix de 5 Euros.

Lyon, le 24 mai 2008





Mobilisation

23 05 2008

RESFLa mobilisation des lycéens de la Martinière-Duchère qui protestent contre l’expulsion de leur camarade Landry Koua vers la Côte d’ivoire se poursuit. Enseignants et parents d’élèves se joignent aux jeunes camarades de l’étudiant de BTS qui est en détention au centre de l’aéroport de Saint Exupéry.

Pour plus d’informations et signer la pétition se tourner vers:

Lyon, le 23 mai (17h).





De l’ordre

23 05 2008

Vous n’en avez peut-être plus le souvenir mais Nicolas Sarkozy avait indiqué son désir de rattacher les gendarmes au Ministère de l’Intérieur. La chose est prévue le 1er Janvier 2009 et la Ministre Alliot-Marie y travaille.

Afin d’accueillir, je l’imagine dignement, les gendarmes dans son ministère, M.A.M. est commanditaire d’un rapport qui va donner lieu, on est jamais assez prudent, à la publication d’un pré-rapport. Ce document est attendu ces jours-ci et il devrait faire parler de lui.

Cette prose rédigée par les Directeurs Généraux de la Gendarmerie et de la Police, qui fuite déjà, aborde non seulement le statut et le maxima de service des uns et des autres mais pointe aussi un petit détail qui devrait aller droit au cœur des policiers.

Le pré-rapport en question indiquerait que les policiers travaillent 200 heures de moins que les gendarmes. Quand on connaît la détérioration des conditions de travail de nos policiers et le non paiement de leurs nombreuses heures supplémentaires, de telles observations risquent de provoquer quelques irritations dans les rangs policiers qui devraient s’entendre dire par Sarkozy « pour gagner autant il  convient de travailler plus ». Bref, le syndicat « Synergie » semble avoir l’argument en travers de la gorge puisque, sans attendre la publication de ce pré-rapport que le Ministère appelle « document de travail », il traite de « menteurs » ses rédacteurs.

Pour faire bonne mesure et amadouer certains policiers, le Ministère indique que le rapport si redouté fait également état d’un différentiel de pouvoir d’achat en défaveur des flics mais uniquement pour ceux de la région parisienne.

Morale de cette histoire, les policiers de province sont non seulement des fainéants mais aussi des nantis. D’une certaine façon on pourrait donc dire d’eux qu’ils travaillent moins tout en gagnant plus. Il faut vraiment remettre de l’ordre dans tout cela. De l’ordre juste bien sûr.

Lyon, le 23 mai 2008





Un conseil (général)

22 05 2008

Si l’on en croit le Progrès, Dominique Perben serait « démotivé par sa vice-présidence au Conseil Général et par son mandat de parlementaire ». Toujours dans le Progrès, selon les propos rapportés d’un élu proche de l’ancien candidat aux municipales lyonnaises, je cite, « Il n’y a pas que le national qui le fasse bander ». (Sic !)

Loin de moi l’idée de m’offusquer de ce retrait de Dominique Perben. En pareilles circonstances la discrétion s’impose et le fait que l’ex Ministre ne se pavane pas en ville est plutôt un signe d’adaptation donc d’intelligence.

Ce qui est inquiétant dans le contexte actuel se situe donc du coté du Conseil Général. Passe encore le fait que son Premier Vice-président, Dominique Perben, en plein spleen, prenne de la distance et puisse être démotivé. Ce qui est plus étonnant c’est que son Président, Michel Mercier, paraisse aux yeux de tous encore plus à l’ouest car avant tout intéressé par son sort personnel et donc les négociations avec Sarkozy pour rentrer a gouvernement. Michel Mercier qui vient d’évoquer son possible départ à l’horizon 2009, est manifestement lui aussi sur une autre planète.

Avec un Président à l’ouest, un Vice-président qui perd le nord vous avouerez que la situation du département ne peut qu’interroger le rhôdanien que je suis.

Dans la continuité du rassemblement initié lors des élections municipales qui a conduit les listes « Aimer Lyon » à la victoire, le Parti Socialiste et le Maire de Lyon soutiennent la candidature de mon collègue Thomas Rudigoz dans une élection cantonale partielle (le 5ème arrondissement) qui pourrait changer à terme la donne au sein du Conseil Général du Rhône ce d’autant, qu’adhérent du Modem, Thomas Rudigoz dispose d’atouts indéniables pour sortir vainqueur de ce scrutin dans un canton propriété de la droite depuis des temps immémoriaux.

L’évidence n’étant pas toujours la qualité première de certains, je conseille donc à celles et ceux qui sont sensibles à la nature des politiques mises en œuvre dans les Conseils Généraux de se mobiliser dès le 25 mai pour permettre à Thomas Rudigoz de construire un rassemblement victorieux lors du deuxième tour du 1er Juin. Cela serait la meilleure façon d’indiquer à  Michel Mercier et Dominique Perben que ceux qui font équipe avec Gérard Collomb à Lyon et à la Communauté urbaine ne se désintéressent pas du sort de nos concitoyens rhôdaniens et qu’une alternative se construit.

Lyon, le 22 mai 2008   





Papier

21 05 2008

Hier soir alors que j’envoyais un message amical au mensuel lyonnais « Lyon Mag » qui prépare une soirée de soutien le 29 mai, je tombais sur le dernier numéro de « Stratégies » qui consacre, comme chaque année, sa « Une » à la presse non sans oublier de joindre son fameux poster sur les chiffres clés de la presse écrite.

Dans un éditorial aussi superficiel que plein de béatitude, François Kermoal, le directeur de la rédaction de cet hebdo, se risque à affirmer que « l’imprimé n’est pas mort » et que la presse magazine est « dans une forme époustouflante » (sic !).

En vérité dans un jeu de passe-passe propre à épater uniquement ses amis et clients, Kermoal écrit une ode, non pas à la presse, mais au papier imprimé. Il suffit d’ouvrir « l’organe central de la pub » pour s’en convaincre. Alors que les quotidiens nationaux subissent d’après « Stratégies » une baisse de -0,63%, les régionaux de -0,75% et que même la presse TV (-1,19%), la presse masculine (-23,29%) et la presse féminine (-1,56%) prennent des gamelles, Kermoal ventile sa joie afin de nous expliquer que les chiffres « époustouflants » proviennent de la presse people (+8,35%), de la déco(+2,67%) et des News magazines (+6,62%).

Justement abordons la question de ces fameux hebdomadaires d’actualité. Ils viennent de se faire du gras et doivent donc dire merci à Nicolas, Cécilia et Carla. Pensez donc avec sa fameuse interview de Carla Bruni, l’Express a battu un record avec 600 000 exemplaires vendus. Les moyennes de diffusion de l’Express et du Point sont bien entendu à la hausse alors qu’un titre comme le Nouvel Observateur, qui s’est protégé d’une telle dérive, enregistre quant à lui une légère baisse.

Sauf à lui faire de la peine, j’invite donc « Stratégies » et son patron à plus de retenue et donc à moins de triomphalisme car la situation de la presse dans notre pays n’est pas bonne. Mais revenons à « Lyon Mag ».

Vous le savez peut-être le mensuel lyonnais connait des difficultés mais surtout est la cible de l’un de ses actionnaires, Monsieur Latouche, dont tout le monde dit qu’il est riche comme Crésus.

Ce Monsieur Latouche vient de s’offrir « Lyon Capitale » et se verrait bien propriétaire de « Lyon Mag ». Qui plus est le patron du Groupe Fiducial est connu comme un habile homme d’affaires, ce qui n’est pas un défaut, mais aussi comme un compagnon de route de leaders de la droite dure. On évoque en général le nom de Bruno Mégret.

Je ne veux pas donner de conseils à ce Monsieur Latouche mais j’ai envie de lui recommander la lecture de « Stratégies ». Il constatera comme moi que l’avenir c’est le People et si dans ses rêves les plus intimes, une fois fortune faite, le boss de Fiducial s’imagine un destin de papyvore qu’il laisse tomber « Lyon Mag » et qu’il investisse quelques sous dans le people, c’est l’avenir.

Quant à nous qui lisons « Lyon Mag », si d’aventure il n’avait pas l’élégance de lâcher l’affaire, nous pouvons lui assurer que nous cesserions d’être des lecteurs fidèles de ce titre quitte à préférer lire et soutenir un fanzine de l’actuelle équipe.

On ne se refait pas !

Pour soutenir Lyon-Mag, http://www.lyonmag.com/soutien_register.php

Lyon, le 21 mai 2008